Exposition


Pour la première fois en Suisse romande, le Château de Prangins expose les pièces maîtresses de la collection archéologique du Musée national suisse.


Constituée dès le 19e siècle, cette collection exceptionnelle permet de parcourir les millénaires, de 100 000 av. J.-C. à 800 ap. J.-C., soit du Paléolithique au haut Moyen Âge. Elle offre en outre la possibilité unique en Suisse d’illustrer l’archéologie de toutes les régions du pays.

L’exposition est divisée en trois parties. La première présente la formation de la collection. On y découvre le trésor de bijoux romains de Lunnern, mis au jour en 1741. On trouve également ici la collection de Victor Gross qui recueillit plusieurs milliers d’objets provenant des stations lacustres. Les fouilles sont illustrées par la présentation du mobilier de trois tombes de la nécropole de Giubiasco (Tessin).

Dans la deuxième partie sont exposées dans un ordre chronologique les pièces les plus spectaculaires, mais aussi les plus intéressantes de la collection. Y figurent par exemple le bâton percé de Schweizersbild (SH), un des plus anciens témoignages artistiques découverts en Suisse, la coupe en or de Zurich-Altstetten de l’âge du Bronze, le trésor celtique d’Erstfeld, ou encore le casque de Villeneuve daté quant à lui du 6e siècle de notre ère.

La troisième partie propose de découvrir un pan peu connu des activités muséales grâce à un film sur le Centre des collections du Musée national suisse.

Des bornes multimédias offrent aux visiteurs la possibilité de poursuivre l’exploration de l’archéologie suisse. Petits et grands peuvent aussi s’amuser à comprendre l’archéologie avec les tables de médiation.



Coupe. Or. Zurich‐Altstetten (ZH).
Âge du Bronze. @MNS



DeutschItalianoEnglishAdresse www.chateaudeprangins.ch